top of page

L'Air, élément du printemps

Après vous avoir présenté l'Eau, élément associé à l'hiver, place à l'Air, en cette saison printanière ! Chaque saison est en effet liée à un élément : la Terre, l'Eau, l'Air ou le Feu. Mais plus que cela, l'énergie de ces éléments circule en chacun de nous, ce qui va agir sur nos comportements et émotions, en fonction de l'énergie dominante.


Alors en cette saison du « réveil » et de la remise en action, zoom sur l'élément Air qui nous invite à respirer !





La symbolique de l'élément Air


L'Air symbolise la sociabilité, la pensée et l'esprit.


Les personnes marquées par cet élément sont ainsi très sociables, apprécient le contact avec les autres et s'adaptent facilement. Elles ont de réelles facilités de communication.


Dotées d'un esprit libre, vif et créatif, elles ont une grande curiosité intellectuelle et clarté des perceptions. Elles aiment analyser, planifier, organiser, trouver des solutions aux problèmes, élaborer des raisonnements... Elles sont très cérébrales et ont besoin d'être stimulées intellectuellement.


Attention toutefois à ne pas être en excès d'élément Air. Cela pourrait entraîner des problèmes relationnels, de la solitude ou une difficulté à trouver sa place.


De nature instable, les personnes dont l'énergie de l'Air est la plus prépondérante, ont souvent des difficultés à se fixer et ont besoin d'un renouveau régulier en termes de sentiments et d'activités. Elles sont indépendantes, avec une grande liberté, et aiment avoir le contrôle de leur vie.


L'élément Air, c'est aussi le symbole du vent, du souffle et de la respiration.


Afin de garder un équilibre harmonieux de cet élément dans notre corps, qui joue sur nos énergies et émotions, il est intéressant de pratiquer des activités autour de la respiration. Cela peut être des exercices de méditation, de yoga, ou encore autour de l'éveil du sens olfactif.


La respiration et les émotions


Atelier "Des Plantes et des Emotions" 2023

Nous ressentons des émotions en pagaille. Et parfois, ces dernières nous mènent vraiment la vie dure ! La respiration peut alors venir nous aider à mieux les supporter. Dans une situation de stress ou de panique par exemple, prendre plusieurs grandes respirations, lentes et profondes, permet de se sentir mieux.


Pourquoi ? Parce que la respiration est liée aux centres émotionnels de notre cerveau. Respirer en conscience permet de détendre notre corps, et notre esprit, en lui envoyant un message de sécurité.

Des études ont révélé que nos pensées et nos états émotionnels peuvent modifier notre patron respiratoire et influer sur nos systèmes et processus pathologiques. Or, nous pouvons inverser la tendance en modifiant notre respiration pour changer nos pensées, émotions, signaux de douleur et états pathologiques !


Les huiles essentielles et les hydrolats, vos alliés émotionnels


Les huiles essentielles : moins mais mieux


Pour vous aider à gérer vos émotions, il y a les huiles essentielles, dotées de formidables vertus et bienfaits.


Toutefois, leur impact environnemental est loin d'être négligeable. Entre récolte de milliers de kilos de plantes (souvent de provenance lointaine) pour obtenir un seul kilo d'huile essentielle, production industrielle non responsable, monoculture avec impact sur la biodiversité, fragilisation des végétaux, pollution des eaux, etc., les huiles essentielles ne sont ainsi pas exemptes de conséquences sur l'environnement.


Pour toutes ces raisons, il est capital de bien choisir ses huiles essentielles et de ne pas les utiliser de manière excessive. D'autant qu'elles sont extrêmement puissantes et il est ainsi inutile d'en utiliser beaucoup pour constater leur efficacité.


Chez Aurélie Von Junker, nous les choisissons biologiques (ou issues de récoltes sauvages responsables), fabriquées à petite échelle, en circuit court et à base de plantes locales chaque fois que cela est possible. Nous vous invitons à les employer avec grande modération et vous proposons même souvent une alternative à l'utilisation directe : l'olfaction. En prenant au moins 5 respirations profondes, le nez au-dessus du flacon d'huile essentielle, pour vous apporter les bienfaits dont vous avez besoin. Enfin, nous ne les utilisons jamais pures, toujours en dilution, notamment dans de l'huile végétale. Ces mélanges sur mesure peuvent se faire directement en herboristerie, avec un savant dosage qui permet une consommation très infime d'huiles essentielles, sans aucunement réduire leur pouvoir bénéfique.






Les hydrolats, on n'y pense pas assez !


L'hydrolat (ou eau florale) est l'eau qui résulte du processus de distillation des plantes lors de la production des huiles essentielles.


L'hydrolat possède les mêmes principes actifs que l'huile essentielle, en plus faible concentration. Il comporte en plus d'autres composés aromatiques qui ne sont pas présents dans l'huile essentielle car ils sont hydrosolubles. Et avec une même quantité de plantes, on réalise bien plus d'hydrolat que d'huile essentielle. C'est donc un très bon compromis pour l'environnement.


L’autre avantage des hydrolats est que, contrairement aux huiles essentielles, ils ne présentent pas (ou très peu) de contre-indications et sont ainsi sans danger pour les bébés, les femmes enceintes ou encore les personnes âgées et sensibles.


On peut les utiliser de la même manière que les huiles essentielles, y compris en diffusion atmosphérique, et ils peuvent être employés purs sans souci.


Alors, pensez-y !


Découvrez nos offres autour du végétal, pour gérer vos émotions et votre santé, afin de vivre en équilibre et harmonie.


-----------


Rédactrice - Stéphanie Faustin (@unpasplusvert)

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page